Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/12/2011

L'ECRIVAINE ANNE BRAGANCE AU CAFE LITTERAIRE EN AVRIL 2012

Un retour à Sète, puisque nous l'avions reçue en 2003 à la Médiathèque pour son roman "LA REINE NUE", nous avons le plaisir de la recevoir de nouveau en avril 2012.

Anne BRAGANCE est l'auteure d'une vingtaine de romans, dont : Bleu Indigo" en 1989, "La Chambre andalouse " en 1989, "L'été" provisoire" en 1983, "Le voyageur de noces" en 1992 et "Le fils-récompense" en 1999.

Anne BRAGANCE à publié son premier livre à 28 ans aux Editions Flammarion "Tous les espoirs sont permis".

Anne BRAGANCE est née à Casablanca. Son enfance cosmopolite est bercée de sonorités Française, Espagnole, Italienne et Arabe. Elle arrive en France à l'âge de 16 ans.

Son prochain roman qu'elle nous présentera au Café Littéraire sortira en 2012 " SOLITUDES" aux Editions Presse de la Cité.



anne Bragance (nlle photo).jpg

05/12/2011

SOIREE THEATRE IMPRO le 8/12 AU St. Clair

Rappel:

Soirée théâtre impro le 8/12 à 18h 30 au glacier le St. Clair avec les comédiens: Antoine Toulemonde, Pascal Conil-Lacoste, Thomas Andro et Julien Peschot de la compagnie "AH BON"? Entrée 3 euros
Venez Nombreux, vous allez vous éclater..

03/12/2011

Gabriel BACQUIER , Un Génie de l'interprétation

Certes avec ce qu'il faut de fidélité et d'invention mêlées pour exceller en ce genre. Artiste complet, Gabriel BACQUIER se dit comédien-chanteur et non l'inverse: c'est sa révolution copernicienne. En effet, la musique colore la poésie, satellite de celle-ci. Venu d'une jolie ville du Languedoc, il a conquis Bruxelles puis Paris, enfin le monde entier depuis son admirable Giovannidu 9 juillet 1960 à Aix-en-Provence. Gabriel BACQUIER séduit, fascine, obsède : il possède un charme qui lui est propre, fait de douceur et de virilité, d'impétuosité et de subtilité, une noblesse un rien sauvage, une fragilité déconcertante. Il est l'homme des paradoxes, le bateleur habité des personnages qu'il incarne avec une foi qui frôle les abîmes. Belcantiste fou de Bellini, il offre aux grands classiques( Rameau, Gluck) une palette sonore aux effets maîtrisés; mozartien modèle, il rend à Verdi sa grandeur tragique et sa pétulante santé; interprète inégalé de Debussy, il entre dans l'univers souvent gouailleur de Poulenc. Il aime la chanson, le rire, la gaudriole, la peinture, la bonne table et la littérature...Peut-être cette dernière avant tout...
Gabriel BACQUIER aime la vie d'amour: aussi songe-t-il sereinement à la mort ainsi que le faisait Mozart. La truculence que l'on prête à ce grand artiste, à cet élu des dieux, à cet insufflé de l'esprit ne serait-elle qu'une façade destinée à protéger le noyau incandescent de son mystérieux génie ?
"Tout et trop" pourrait bien être la mesure, voirela devise, de ce diable d'homme: souverain dans Don Giovanni, seigneural dans le Comte des Noces de Figaro, redoutablement inquiètant dans Scarpia, bouleversant dans Golaud comment dénombrer les personnages et caractères auxquels la composition ou plutôt la recréation qu'il nous en a restituée prête un relief, une saveur, un accent que l'on n'oublie pas ?

Gabriel BACQUIER sera l'invité d'un prochain café littéraire en 2012 dans le cadre du festival "Musicasète" cher à notre ami Franck Fontcouberte.

gabriel bacquié.jpg